Résumé

Résister à la militarisation : le Groupe d’action et de résistance à la militarisation (GARM)

Créé en 1967 par quelques militants déjà aguerris — leurs convictions étaient, de manière prépondérante, pacifistes, non-violentes, chrétiennes et / ou socialistes — le Garm, s’est enrichi de l’esprit libertaire de Mai 68 et de l’apport de nombreux jeunes. Il a mobilisé des centaines de membres et des milliers de sympathisants. Ses actions dans la région lyonnaise, souvent spectaculaires et teintées d’humour, ont provoqué un retentissement national. Comme ses analyses, elles ont largement
été le moteur de nouvelles pratiques et réflexions critiques à propos de l’armée et de la militarisation. Alors que la plupart des organisations de la même mouvance proposaient des objectifs et des méthodes spécifiques (le pacifisme, l’opposition aux armes nucléaires, les droits des soldats, l’objection, l’insoumission, la défense non-violente, l’armé populaire, l’anti-impérialisme…), le Garm, lui, a systématiquement abordé tous les aspects de la politique de défense et a pratiqué et soutenu de nombreuses formes d’opposition à cette dernière en France et à l’étranger, jusqu’au milieu des années 1980.

Un livre indispensable à toute personne qui s’intéresse à la militarisation de la société et qui s’intègre dans l’histoire contemporaine de la France de la fin des années 1960 au début des années 1980.

Informations

L’exemplaire revient à 18 € en venant le chercher à l’Observatoire des armements, 187 montée de Choulans 69005 Lyon ou 22 € avec frais d’envoi. Utilisez le bon de commande suivant pour commander votre exemplaire.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *